Eisenstein, leçons mexicaines - Cinéma, anthropologie, archéologie dans le mouvement des arts.pdf

Eisenstein, leçons mexicaines - Cinéma, anthropologie, archéologie dans le mouvement des arts

Laurence Schifano

Loeuvre écrite et filmique de S M Eisenstein demeure un continent encore partiellement inexploré faute de traductions et de publications complètes, notamment en France. Louvrage collectif consacré au film inachevé Que viva Mexico ! sous le titre Eisenstein - Leçons mexicaines se propose de revenir à ce chantier fondateur et aux 14 mois passés par le cinéaste soviétique à sillonner le Mexique, à sen imprégner, entre décembre 1930 et mars 1932. Les leçons mexicaines concernent dabord lempreinte dont attestent ces débris qui, selon Barthélémy Amengual, respirent un autre air et une autre force que ses films achevés. Mais dautres formes documentent ce point de fracture dans loeuvre dEisenstein et sont analysées : lactivité graphique (ses dessins érotiques sur les motifs de la mort du roi Duncan dans Macbeth, sur la corrida et sur la crucifixion), les écrits sur le montage, sur la composition du plan et sur le cadre, la réflexion sur lextase, les fulgurants écrits autobiographiques qui reviennent constamment à la rencontre avec le Mexique. Resitué dans la vaste dynamique de fracture anthropologique qui, à partir des travaux de L Lévy-Bruhl, W Frazer, A Warburg nourrit les avant-gardes des années 1930 et inspire G Bataille, A Artaud, D H Lawrence, le face à face dEisenstein avec les stratifications et la puissance dune civilisation autre, participe de la même énergie transgressive. Mais si les leçons quil en tire et qui loccuperont jusquà sa mort intéressent en premier lieu le cinéaste échappé pour quelques mois au stalinisme, elles impliquent dautres cinéastes, à dautres époques et dans dautres lieux, dans leur lien hypothétique à ce second Eisenstein et dans leur propre rapport documentaire et créatif à laltérité violente et irrationnelle, primitive et historique du réel : Orson Welles, Maya Deren, P P Pasolini, Glauber Rocha, Cécilia Mangini, Raymonde Carasco. Et parce quelles impliquent autant lanthropologie et larchéologie que les domaines du cinéma, des arts visuels, de larchitecture, parce quelles engagent toute recherche dautres formes de conscience, dautres représentations du temps, dautres expériences de création, ces leçons trouvent aujourdhui des résonances très contemporaines qui les relient au mouvement des arts dans son entier.

Download Citation | "Uma verdadeira máscara não esconde, ela torna visível" (um encontro com Erhard Stiefel e Ariane Mnouchkine) realizada por Béatrice Picon-Vallin | traduction Juiiana Coelho

7.29 MB Taille du fichier
9782840162377 ISBN
Libre PRIX
Eisenstein, leçons mexicaines - Cinéma, anthropologie, archéologie dans le mouvement des arts.pdf

Technik

PC et Mac

Lisez l'eBook immédiatement après l'avoir téléchargé via "Lire maintenant" dans votre navigateur ou avec le logiciel de lecture gratuit Adobe Digital Editions.

iOS & Android

Pour tablettes et smartphones: notre application de lecture tolino gratuite

eBook Reader

Téléchargez l'eBook directement sur le lecteur dans la boutique www.thecavycottage.com.au ou transférez-le avec le logiciel gratuit Sony READER FOR PC / Mac ou Adobe Digital Editions.

Reader

Après la synchronisation automatique, ouvrez le livre électronique sur le lecteur ou transférez-le manuellement sur votre appareil tolino à l'aide du logiciel gratuit Adobe Digital Editions.

Notes actuelles

avatar
Sofya Voigtuh

Retrouvez tous les livres de l'auteur : Laurence Schifano. Achetez parmi plus d'un million de livres - Decitre.fr : 3ème libraire en ligne - 19598 Livre: Eisenstein, leçons mexicaines, Laurence Schifano ...

avatar
Mattio Müllers

Découvrez sur decitre.fr Eisenstein, leçons mexicaines - Cinéma, anthropologie, archéologie dans le mouvement des arts par Laurence Schifano - Collection L'oeil du cinéma - Librairie Decitre Eisenstein, leçons mexicaines - Laurence Schifano - Payot

avatar
Noels Schulzen

Trajectoires migratoires dans le cinéma fran-çais du xxIe siècle, Leyde, Brill, 2016, 221 p. Eisenstein. Leçons mexicaines. Cinéma, anthropologie, archéologie dans le mouvement des arts, Nanterre, Presses universitaires de Paris Ouest, 2016, 426 p. TINEL-TEMPLE, Muriel, Le cinéaste au travail: autoportraits, Paris, Hermann, 2016, 192 p. WATTS, Philip, Le cinéma de Roland Barthes

avatar
Jason Leghmann

Eisenstein, leçons mexicaines. L'organisation d'ensemble de l’ouvrage et sa visée exploratoire dépassent de loin la stricte limite du film d’Eisenstein et y rattachent une cinématographie ultérieure. Car les regards portés sur Que viva Mexico! ne peuvent être, au bout du compte, que tout à la fois rétrospectifs et prospectifs, tant est vaste et puissante l’amplitude de Eisenstein - Achat / Vente pas cher

avatar
Jessica Kolhmann

Dans tous les sens, mais lequel est le bon ?, pp. 64-73. C. Leos and . Je, C'est la grande régression, celle dont l'époque est capable -moi aussi parfois. » in Aurélien FERENCZI, « Leos Carax : 'Le cinéma est une belle île' », propos de Leos Carax recueillis par courrier électronique par … Mon village- Ceux qui n'oublient pas PDF Telecharger - Le ...